Au réveil, vous constatez que l’eau de votre piscine a changé de couleur et qu’elle est devenue verte. Comment pouvoir remédier à ce problème ? Pas de panique ! Il est important de bien identifier d’où vient le problème afin de pouvoir choisir les bons produits et les bonnes doses, le but étant de retrouver une eau limpide. Toutes les réponses à vos questions sont dans cet article.

Comment et pourquoi l’eau de la piscine devient verte ?
Si la couleur de votre piscine est devenue verte c’est certainement à cause de la présence d’algues dans le fond de celle-ci. Le développement de ces algues peut être dû à un changement de température de l’eau mais aussi venir d’une eau déséquilibrée à cause :


⁃ D’une mauvaise filtration,

⁃ D’un taux de pH anormal,

⁃ D’une eau non traitée pendant un certain temps.


Comment retrouver cette eau limpide et bleue ?


Première étape : Analyser les différents indicateurs de votre eau 

Dans un premier temps, vous devez analyser l’eau de votre piscine, et contrôler le pH, le TH et le TAC à l’aide de bandelettes de contrôle ou d’analyseur d’eau connecté. Ces taux sont essentiels à mesurer, pour retrouver une eau claire.


⁃ Le TAC, autrement dit le titre alcalimétrique, doit être compris entre 80 et 120 ppm. Le traitement doit se réaliser en une seule fois, c’est-à-dire que la quantité totale de TAC devra être versée en une seule fois et le plus rapidement possible. Vous devez pour cela, arrêter la filtration de votre eau, et verser le produit.

⁃ Le pH (acidité de l’eau) doit être compris entre 7.0 et 7.4. Il est conseillé de mesurer deux fois par semaine le pH en période estivale, car ces dérèglements entrainent la dégradation de l’eau et notamment l’apparition d’algues. 

⁃ Le TH qui est la dureté de l’eau (soit la teneur en calcaire) doit être compris entre 150 et 250 PPM. Une fois que le TAC et le pH sont corrects, il faut s’assurer que le TH soit dans les valeurs indiquées ci-dessus. Si la dureté de l'eau de région est au-dessus de 300ppm on considère cela comme une eau dure il faudra donc utiliser un séquestrant calcaire ou anticalcaire.


Si ces taux ne sont pas correctement réglés le chlore sera inactif (même s’il est présent) et la piscine aura tendance à verdir très rapidement.


Deuxième étape : le traitement de choc
Cette étape va permettre de faire disparaitre les algues qui sont dans votre piscine. Vous allez devoir réaliser un traitement de choc de l’eau, à l’aide de produit adapté tel que le chlore.
Vous devez vous procurer du chlore en pastilles ou en granulés, et respecter la dose inscrite sur l’emballage. Vous allez ajouter le chlore directement dans le skimmer de la piscine selon la dose recommandée.

Une fois le traitement choc effectué, passez à une filtration de votre eau en marche forcée durant 48 à 72 heures. Le système de filtration doit fonctionner de façon continue durant toute la durée du traitement. 


Troisième étape : le nettoyage de la piscine
Après le traitement de choc, brosser les résidus d’algues ou bien passer le robot aspirateur dans le bassin avant de vous baigner de nouveau. Il est également essentiel de nettoyer les parois et le fond du bassin, à l’aide d’un balai à brosse. 


Quatrième étape : le produit floculant
Après avoir réalisé les étapes précédentes, il se peut que l’aspect de votre piscine se soit amélioré mais qu’il reste des résidents qui rendent votre eau trouble.

YesPiscine vous propose de lire son conseil du mois d’août : Comment se débarrasser des fines particules dans une piscine ?

Avec cet article, vous retrouverez toutes les étapes à suivre pour récupérer une eau claire et venir à bouts des fines particules.


Pour plus de questions ou de renseignements n’hésitez pas à faire appel à nos conseillez de chez Yespsicine qui sauront vous accompagner !