En été, nous savons que la piscine est un atout majeur pour se rafraîchir ! Mais une fois que cette saison est passée, comment doit-on affronter les différentes intempéries possibles ? 

 

La pluie représente l'ennemi numéro 1 pour la qualité de votre piscine. Les légères averses auront un léger impact tandis que les grosses averses provoquent de plus grandes conséquences. Lors des très grosses pluies le niveau de l’eau augmente, ce qui peut engendrer un trop-plein et que la piscine déborde. Profitez-en pour effectuer un lavage de votre système de filtration. Vous pouvez également ouvrir la vanne multivoie pour évacuer l’excédent. 

La pluie joue avec le pH de la piscine : l’eau de pluie est acide (5 à 6 pH en moyenne) et va avoir tendance à modifier l’alcalinité et le pH de l’eau de votre piscine. C’est pour cela qu’il faut vérifier l’équilibre de votre piscine ainsi que le corriger si nécessaire. Elle amène également tout type de bactérie (pollution, sable, insectes…) dans votre piscine et favorise la prolifération d'algues. C’est pour cela que nous vous conseillons de couvrir le bassin de votre piscine lors de fortes averses afin de limiter les conséquences. Si la pluie est accompagnée de grêle, il est préférable de garder le bassin à découvert pour éviter d'endommager le système de couverture. 

Au début de la période hivernale, votre piscine à besoin d’un entretien spécifique : l’hivernage actif et l’hivernage passif. 

L’hivernage actif est une méthode utilisée lorsque votre piscine est moins sujette à geler. Voici les différentes étapes de ce type d’hivernage :

L’hivernage passif est une méthode utilisée lorsque votre piscine risque de geler.

YesPiscine peut vous accompagner dans l’hivernage de votre piscine. N’hésitez pas à nous contacter afin d’avoir des conseils pertinents et adaptés à votre problème !